Breton, français, intime, féministe et drôle

Un article sur Privezioù Publik dans le Telegramme, le 15 mars 2016.

télégramme 2016.03.15

La pièce est surtitrée pour les passages en breton.

La metteuse en scène dont il est question est Véronique Hélies, pour son travail de mise en scène en collaboration avec Laors Skavenneg sur la direction d’actrices.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>