Paritito kesako?

Le nom Paritito est un proverbe breton qui signifie Va au bout de tes projets!, et nous comptons bien y aller de ce pas.

Paritito  regroupe dans toute la Bretagne des comédien.ne.s qui se sont retrouvé.e.s sur une envie de jouer les mots du réel, de nos réels.
Nous développons un théâtre d’écoute radicale, basé sur la circulation de paroles. Nous proposons d’oser se regarder, d’oser s’écouter et se voir, entre humains. Mais pas pour de faux. En vrai.

L’écoute demandée au final au public vient en écho de l’écoute des paroles réelles qui tissent les textes, de l’écoute des comédien.ne.s de ces textes, et de l’écoute entre les artistes. Cette écoute fonde un théâtre du réel, de la vie comme on la vit. Ce théâtre veut donner à voir les multiples dimensions du réel, offrir un espace préservé des distorsions massives des propagandes. Un espace pour sentir, voir et penser. Un espace pour se penser.

Qui sommes-nous, femmes, précaires, brittophones, éclopé.e.s de la vie, immigré.e.s, bric-à-braqueuses et bricoleurs des identités, nous les absent.e.s des cultures de masse ? Nous qu’on croise dans la rue et que les gens appellent “les gens”? Comment se voir, se tisser, s’emmêler et faire du vivre ensemble?

Nous sommes basés en Finistère , et nos créations utilisent les différents dialectes du breton et les dialectes du français d’ici, en passant d’une langue à l’autre – comme dans nos vies réelles. Au sein de la compagnie, nous travaillons en breton, mais ça c’est parce que ça nous fait rire.

Pour en savoir plus sur Paritito:

– Paritito et les droits des femmes
Paritito et le bilinguisme, une courte présentation de notre bilinguisme

Les commentaires sont clos.